L'IMPORTANCE DU MATIN AVEC DIEU

« Et tout le peuple, dès le matin, se rendait vers Jésus . . ».

(Luc 21.38)

REVENEZ AU LIEU SECRET !

Tout dans votre vie conspirera à vous tenir éloigné du « lieu secret ». Et chaque fois que vous succomberez, vous commencerez à échouer dans d’autres domaines. « Pourquoi la lutte est-elle si dure ? » me demanderez-vous. Parce que « le lieu secret » est l’endroit où vous rencontrez Dieu chaque jour pour y être instruit, corrigé, purifié, aimé, édifié et préparé pour l’avenir.

Cela peut être n’importe où, mais au moins quelque part ! Cela peut être à n’importe quel moment, mais ce doit être un moment précis. Cela doit devenir le rendez-vous le plus important de votre journée. Écoutez : « Il éveille, chaque matin, Il éveille mon oreille, pour que j’écoute Sa volonté  » (Ésaïe 50.4).

Jésus est votre exemple ; Il se levait souvent à l’aube pour prier, parce qu’Il savait ce qui l’attendait. Ce qu’Il recevait le matin lui permettait de tout donner de lui-même, le reste de la journée. Si vous ne passez pas de temps dans « le lieu secret », qu’aurez-vous à donner le reste de la journée ? Vous travaillerez de plus en plus dur, vous accomplirez de moins en moins parce que vous ne travaillerez qu’avec vos propres forces. Mais après avoir prié, vous combattrez de moins en moins et accomplirez de plus en plus, parce que votre travail sera avec Sa force à Lui.

Ne soyez pas tant occupé dans l’œuvre du Seigneur pour en négliger le Seigneur de cette œuvre. Paul savait combien il était facile de le faire, aussi sa prière était : « Tout ce que je désire, c’est de connaître le Christ. (Philippiens 3.10) Rien ne peut naître sans intimité. Tout ce dont vous avez besoin se trouve dans la présence de Dieu. Y êtes-vous ?

B.G

LA CLEF DU MATIN

La prière doit être la clef du matin et le verrou du soir.

Owen FELTHAM

LUI-MÊME S’APPROCHE DE NOUS

Si nous prenons ce joug de Christ et si nous apprenons de lui sa douceur et son humilité du cœur, et avec cela, si nous ajoutons la docilité qui refuse de connaître ou de se reposer sur sa propre sagesse, ce sera l’esprit de toute notre vie, tous les jours et toute la journée. Mais c’est particulièrement à l’heure du matin que ceci doit être cultivé, ainsi que la délivrance du moi et de toute son énergie. C’est là, tout occupés avec la Parole de Dieu, de Christ et du Saint-Esprit, que nous avons besoin tous les jours de nous rendre compte que les seuls profits auxquels elle nous conduit, ou qui sont mis en lumière, c’est l’enseignement personnel du Christ. C’est là que nous avons quotidiennement besoin de l’expérience que ce n’est qu’en Jésus le Seigneur vivant « en qui toute la plénitude demeure », en qui toute notre vie et notre salut sont réunis. LUI-MÊME S’APPROCHE DE NOUS ET NOUS PREND EN CHARGE tel que son enseignement peut être reçu. Et c’est là que nous devons absolument demander et cultiver la docilité qui prend son joug et apprend de lui.

Andrew MURRAY

DIEU PREMIÈREMENT

Le moment le plus propice pour s’entretenir avec Dieu se présente avant que les occupations terrestres frappent à la porte ; le matin est pour ainsi dire la crème de la journée. Écrème ta journée en donnant à Dieu de ton meilleur. David était en la présence de Dieu avant l’aube du jour : « J’ai devancé le crépuscule » (Psaume 119.148) .  . . Élève ton cœur vers le ciel au commencement du jour, et il battra plus vivement tout au long de la journée. Celui qui laisse aller son cœur vers le monde le matin le retrouvera à peine durant sa journée. Cher chrétien, consacre tes méditations matinales à Dieu . . . Veux-tu servir le monde avant lui ? Peut-il agréer cela ? Lorsque le monde est servi premièrement et que toutes nos pensées matinales lui sont accordées, la gloire de notre Dieu n’est-elle pas méprisée ?

Thomas WATSON

OPPORTUNITÉ ET FRAÎCHEUR DE LA MATINÉE

Les hommes qui ont le plus fait pour Dieu dans ce monde ont été tôt sur leurs genoux. Celui qui gaspille le début de la matinée, son opportunité et sa fraîcheur dans d’autres activités que la recherche de Dieu fera de pauvres progrès à le chercher le reste de la journée. Si Dieu n’est pas la première fois dans nos pensées et nos efforts dans la matinée, il sera à la dernière place le reste de la journée.

E.M. BOUNDS

SUR NOS GENOUX

Satan tremble quand il voit le saint le plus faible sur ses genoux.

William COWPER

DIEU MAINTENANT

Si votre cœur prend plus de plaisir à lire des romans, à regarder la télévision, à aller au cinéma ou à parler à des amis, plutôt que de rester assis seul avec Dieu pour l’adorer, partager ses soucis et ses fardeaux, pleurer et se réjouir avec lui, alors comment allez-vous faire pour vivre toujours et à jamais en sa présence . . . ? Vous serez ennuyés aux larmes dans le ciel, si vous n’êtes pas enthousiastes et passionnés au sujet de Dieu maintenant !

Keith GREEN

RENDEZ-VOUS QUOTIDIEN DEVANT LE TRÔNE DE NOTRE PÈRE

Aujourd’hui, il manquerait quelque chose d’important à notre journée si nous omettions ce rendez-vous quotidien devant le trône de notre Père durant lequel nous intercédons pour notre famille, nos enfants, nos proches, nos amis, nos frères et sœurs et ceux qui ne croient pas encore.

Gordon Mac DONALD

LA CLÉ

L’heure du matin est la clé par laquelle la soumission à Christ et à l’Esprit Saint peut être sans cesse et intégralement maintenue.

Andrew MURRAY

SI L’HEURE MATINALE EST SAINTE . . .

« Si la racine est sainte, les branches le sont aussi ». Si l’heure matinale est sainte dans le Seigneur, la journée et ses obligations le seront aussi. Si la racine est en bonne santé, les branches le seront aussi.

Andrew MURRAY

LE MEILLEUR MOMENT, C’EST LE MATIN, TRÈS TÔT !

En général, nous ne consacrons pas assez de temps à la prière ; voilà pourquoi nous perdons notre force et nos moyens. Il serait parfois nécessaire de prier plus d’une heure. Le meilleur moment, c’est le matin très tôt. Au début, nous sentons Sa bénédiction. Plus tard, nous comprenons que non seulement Il nous bénit, mais qu’Il nous enseigne à prier.

John BUNYAN

RENOUVELÉE CHAQUE MATIN

Le culte raisonnable, aux yeux de Dieu, n’est pas celui que les chrétiens célèbrent sous une forme ou sous une autre, le dimanche matin. C’est une vie livrée sur l’autel, une consécration totale, renouvelée chaque matin, et engageant notre être tout entier. (Hébreux 13.15 ; Psaume 103.1)

Gaston RACINE

PAS LE TEMPS DE PRIER

Si vous ne trouvez pas le temps de prier, vous êtes plus occupé que le Seigneur ne le désire.

John BUNYAN

RIEN NE PEUT NAÎTRE SANS INTIMITÉ

Jésus est votre exemple. Il se levait souvent à l’aube pour prier, parce qu’Il savait ce qui l’attendait. Ce qu’Il recevait le matin lui permettait de tout donner de lui-même, le reste de la journée. Si vous ne passez pas de temps dans « LE LIEU SECRET », qu’aurez-vous à donner le reste de la journée ? Vous travaillerez de plus en plus dur, vous accomplirez de moins en moins parce que vous ne travaillerez qu’avec vos propres forces. Mais après avoir prié, vous combattrez de moins en moins et accomplirez de plus en plus, parce que votre travail sera avec Sa force à Lui. Ne soyez pas tant occupé dans l’œuvre du Seigneur pour en négliger le Seigneur de cette œuvre. Paul savait combien il était facile de le faire, aussi sa prière était : « Tout ce que je désire, c’est de connaître le Christ » (Philippiens 3.10). Rien ne peut naître sans intimité. Tout ce dont vous avez besoin se trouve dans la présence de Dieu. Y êtes-vous ?

B.G.

FUIR DIEU

Celui qui fuit Dieu le matin le trouvera difficilement le reste de la journée.

William CAREY

RENOUVELÉE, FORTIFIÉE, RÉCOMPENSÉE

Le chrétien qui a fait de la communion personnelle avec Christ son mot d’ordre, trouvera à l’heure du matin le lieu où, de jour en jour, l’idée de sa sainte vocation sera renouvelée, où sa volonté sera fortifiée et sa foi récompensée par la présence du Christ attendant de le rencontrer et de le prendre en charge pour la journée.

Andrew MURRAY

ME LÈVERAI-JE TÔT OU TARD ? INAUGURER SA JOURNÉE PAR UNE VICTOIRE

Je suis arrivé à cette conviction qu’une vie d’homme dépend de la réponse qu’il pose à cette question : Me lèverai-je tôt ou tard ? De cette question dépend toute la journée. Ma journée sera-t-elle bonne ou mauvaise ? Vide ou remplie ? Bien ordonnée ou haletante ? Agirai-je d’après un plan ou à l’aventure ? Aurai-je, le soir, le cœur léger, ou la conscience chargée ! Toutes ces questions sont liées à celle du lever. Se lever tôt, c’est inaugurer sa journée par une victoire; se lever tard, c’est l’inaugurer par une défaite. Se lever tôt, c’est donner à l’esprit le pas sur la chair ; se lever tard, c’est donner à la chair l’assurance d’un empire incontesté pour toute la journée.

Alfred BOEGNER

SOUS LE REGARD DE DIEU

Et puis, voici qui est plus grave. L’heure du lever, importante en soi, l’est surtout par rapport à la prière et à la lecture de la Bible. Si je me lève tôt, je mets ma journée sous le regard de Dieu, je lui parle avant de parler aux hommes, j’entends sa voix avant d’entendre aucun des bruits de la terre; je puis, sous son regard, ordonner ma journée ; je puis ni inspirer de son esprit, m’armer de sa force et de sa vertu, je puis associer ma vie à la sienne, et me pénétrer de sa volonté.

Alfred BOEGNER

OCCASION UNIQUE

Un lever matinal est le secret de toute force spirituelle. Il y a chaque matin, entre cinq et huit, une occasion qui ne se retrouve plus de la journée. C’est cette occasion qu’il faut rechercher. Et comment arriver à cette victoire sur moi-même ? Prier, le matin, le jour et surtout le soir pour cela. Vouloir, mettre ma volonté à l’unisson de ma prière. Persévérer. Qui se lève tôt est maître de son corps, de sa journée, de sa maison, de son âme, de sa vie. Qui se lève tard est dominé par son corps, par ses occupations, par sa maison, par ses impressions et ses réflexions, par sa vie.

Alfred BOEGNER

TÔT SUR LEURS GENOUX

Les hommes que Dieu a utilisés le plus dans ce monde ont été tôt sur les genoux. Celui qui gaspille ses heures matinales, avec leurs opportunités et leur fraîcheur, en d’autres recherches que celle de Dieu, fera de bien pauvres tentatives pour L’atteindre tout le reste du jour. Si le Seigneur de l’Écriture n’occupe pas nos premières pensées, s’Il n’est pas l’objet de nos premiers efforts matinaux, Il demeurera à la dernière place par la suite. Il me faut prier avant que de voir personne. Il arrive souvent, lorsque je dors trop longtemps, ou que j’ai un rendez-vous de bonne heure, qu’onze heures ou midi sonnent avant que je puisse commencer à prier dans le secret. C’est un système misérable. Ce n’est pas scripturaire. Christ se leva avant le jour, et s’en alla dans un lieu solitaire. David dit : « Dès le matin, je te chercherai.. le matin, tu entendras ma voix ». Même la prière en famille perd de sa puissance et de sa douceur lorsqu’elle n’a pas été précédée de ma communion personnelle avec le Seigneur . . . je ne puis alors faire aucun bien à ceux qui ont besoin de moi. Ma conscience se sent coupable, mon âme affamée, ma lampe non nettoyée. Dans cette position, l’âme ne trouve souvent pas le contact avec Son Dieu. Je sens qu’il est bien meilleur de commencer avec Lui, de rechercher Sa Face en premier lieu, de communier avec Lui, avant de communier avec d’autres.

R. M. Mc CHEYNE

DOUCE RÉVÉLATION

Ce n’est pas seulement le lever qui forme des caractères courageux et des capitaines dans l’armée céleste, mais c’est l’Amour de Dieu qui presse et qui brise toutes les chaînes de la complaisance en soi. Le lever donne libre cours au désir, il l’accroît et le fortifie. Si ces chrétiens étaient restés au lit, en ayant trop d’indulgence pour eux-mêmes, ce désir aurait été rapidement éteint. Le désir les réveille et les fait se tendre vers Dieu ; l’attention et l’action qui suivent cet appel donnent à leur foi de pouvoir saisir Dieu et à leur cœur Sa révélation la plus douce et la plus pleine.

E.M. BOUNDS

UN PUISSANT MOYEN DE GRÂCE

C’est cette détermination ferme avant toute chose d’être assuré de la présence du Christ, qui permettra de surmonter toute tentation d’être infidèle ou superficiel dans la tenue de nos engagements. Cette détermination fera de cette heure du matin, un puissant moyen de grâce qui renforcera notre volonté de dire non à tous les appels à l’auto-indulgence. Cette volonté nous permettra, lorsque nous entrerons dans la chambre secrète et fermerons la porte, d’être avec tout notre cœur, prêt pour notre communion avec le Christ. Et c’est cette détermination qui, dès l’heure du matin, deviendra le signe de notre vie quotidienne.

Andrew MURRAY

LA NONCHALANCE MATINALE

Il y a, caché tout au fond de ce lever et de cette prière matinale, l’ardent désir qui nous presse dans la soif du Dieu vivant. La nonchalance matinale est le signe d’un cœur paresseux. Le cœur qui est en retard dans cette recherche primordiale a perdu son goût pour Dieu. Le cœur de David recherchait ardemment l’Éternel. Il avait « faim et soif du Dieu Vivant » ; et c’est pourquoi, il se mettait tôt à ce travail, avant que le jour ne pointe. Pas plus le lit que le sommeil ne pouvaient enchaîner son âme. Christ de même soupirait pour la communion avec Son Père, et c’est ainsi que, se levant un grand moment avant le jour, il sortait dans les montagnes pour prier. Lorsque les disciples furent pleinement éveillés et honteux de leur relâchement, ils surent où ils pourraient le trouver. Nous pourrions faire des recherches dans la liste des hommes qui ont puissamment influencé leur génération pour Christ: nous les trouverions toujours tôt à la recherche de leur Dieu.

E.M. BOUNDS

LE PAIN DES ANGES

Celui qui fait de la volonté divine son aliment quotidien, connaîtra la saveur du pain des anges.

Gaston RACINE

COMME LA ROSÉE

Nous avons besoin de chrétiens qui cherchent Dieu, et qui Le cherchent de bonne heure; qui donnent la fraîcheur de leurs pensées et les prémices de leurs forces à leur Sauveur. Ils s’assurent ainsi en retour la fraîcheur et la plénitude du Saint-Esprit ; Il devient pour eux comme la rosée, les remplissant de joie et de force, durant toute la chaleur et le labeur du jour. Notre paresse à rechercher Dieu, voilà notre criant péché. Les enfants de ce monde sont bien plus sages que nous. Ils lui appartiennent de bonne heure et jusque tard dans la nuit. Nous ne cherchons pas Dieu avec ardeur et diligence. Personne ne peut vraiment saisir Dieu s’il ne Le poursuit ardemment ; et aucune âme n’est dans cette ardeur, qui n’est pas dans cette recherche tôt le matin.

E.M. BOUNDS

UNE ÉCOLE DE FORMATION

Par une communion personnelle avec Dieu, Élie avait acquis son amitié personnelle, ainsi qu’une confiance inébranlable dans sa promesse et sa personne. Il a prouvé que le travail pour Dieu donne de la puissance à la prière efficace de l’homme juste. Le secret de la chambre est le lieu où cela doit être appris. Le moment du matin, c’est l’école de formation où nous exerçons la grâce qui peut nous préparer à prier comme Élie.

Andrew MURRAY

MOMENT DE PRIÈRE TRANQUILLE

Si vous priez, si, chaque matin, vous savez réserver un moment de prière tranquille avec le Seigneur, vous verrez des choses magnifiques, car tout est possible avec Dieu et vous devez devenir ses témoins.

Sadhou Sundar SINGH

LA PRIÈRE DU MATIN

Depuis plus de 50 ans, je fais régulièrement mon culte matinal. Je commence par la lecture de la Parole de Dieu en me souvenant des paroles de Pierre: Désirez comme des nouveaux-nés le lait spirituel et pur (1Pierre 2.2). Puis j’élève mon âme dans la prière en pensant au Psaume 5.4 : « Éternel, le matin, tu entends ma voix ; le matin, je me tourne vers toi, et je regarde ». À ma conversion, un chrétien écrivit dans ma Bible, sur la page blanche du début : « Ce Livre t’éloignera du péché ou le péché t’éloignera de ce Livre ». J’ai fait l’expérience que c’était vrai ; les deux ne vont pas ensemble. Si de nombreux chrétiens n’éprouvent pas de joie à lire la Bible, c’est parce qu’ils n’en connaissent pas l’Auteur. Rencontrer Jésus lors de la conversion, c’est une chose, mais entrer dans son intimité en passant des heures en sa présence, c’est tout autre chose. Il faut lire la Bible chaque jour, exactement comme la manne était recueillie chaque jour. Il ne nous viendrait pas à l’esprit de ne prendre qu’un seul repas par jour, encore moins un par semaine, car notre corps demande une nourriture régulière . . . Je lis la Parole de Dieu comme si je lisais une lettre, ou encore comme si je mangeais du poisson . . . Si je trouve un verset qui me paraît incompréhensible, je ne jette pas le Livre de côté, pas plus que je ne mets ma portion de poisson de côté parce que j’y trouve une arête. C’est « l’arête »que je mets de côté, et je poursuis ma lecture. En les relisant, je m’aperçois que je peux digérer certains versets que je taxais « d’arêtes  » ! Quand vous lisez la Parole, c’est Dieu qui vous parle; quand vous priez, c’est vous qui lui parlez. La lecture du Livre terminée, j’élève au Seigneur ma prière, et c’est ainsi que j’apprends à le connaître. J’ai trouvé trois ennemis de la vie de prière. Le premier, ce sont les interruptions. J’ai réalisé que je devais trouver du temps et un lieu pour la prière. Mon temps, c’est le matin. Je ne songerais jamais à me rendre à mon travail sans avoir tout d’abord rencontré mon Dieu. Le lieu, c’est mon bureau, quand je suis chez moi. Nous avons du temps pour tout ; nous devons en trouver pour la prière. Le second ennemi, c’est une foule de pensées vagabondes : Toutes sortes d’idées, de plans, de programmes se présentaient toujours à moi quand je me mettais en prière et mon esprit était souvent bien loin de l’intercession. Comment me suis-je débarrassé de ces pensées vagabondes ? En priant à haute voix et en formulant ma prière. Je prie toujours fort. Le troisième ennemi, c’est l’assoupissement. J’avais toujours envie de dormir quand je voulais prier. Cela venait de ma position à genoux, les yeux fermés et la tête appuyée sur mon bras. Il y a des années que j’ai pris l’habitude de prier en marchant . . . Quand je marche ainsi de long en large dans la pièce, toute envie de dormir disparaît et je suis parfaitement éveillé . . . C’est en suivant cette méthode que j’ai pu passer bien des heures en prière et c’est dans le culte matinal que je puise ma force et mon secours. La solution des difficultés est trouvée avant même que je les affronte. Dieu entend et exauce. Au lieu de laisser les circonstances m’écraser ou me plonger dans une dépression nerveuse, je peux m’élever au-dessus des circonstances qui m’entourent, et je ne connais pas de joie plus grande que celle de la communion avec Dieu dans la prière du matin.

Oswald SMITH

À L’HEURE DU MATIN, IL S’APPROCHE DE NOUS

C’est particulièrement à l’heure du matin que l’on doit être tout occupé avec la Parole de Dieu, de Christ et du Saint-Esprit, que nous avons besoin tous les jours de nous rendre compte que les seuls profits auxquels elle nous conduit, ou qui sont mis en lumière, c’est l’enseignement personnel du Christ. C’est là que nous avons quotidiennement besoin de l’expérience que ce n’est qu’en Jésus le Seigneur vivant « en qui toute la plénitude demeure », en qui toute notre vie et notre salut sont réunis. LUI-MÊME S’APPROCHE DE NOUS ET NOUS PREND EN CHARGE tel que son enseignement peut être reçu. Et c’est là que nous devons absolument demander et cultiver la docilité qui prend son joug et apprend de lui.

Andrew MURRAY

DÉSIR D’INTIMITÉ

Un désir d’intimité avec Dieu qui ne peut pas briser les chaînes du sommeil est une chose faible. Un chrétien ne fera que très peu de bien pour Dieu après s’être ainsi largement complu en lui-même. Le désir pour Dieu qui reste si loin derrière le diable et le monde au commencement du jour ne rattrapera jamais le temps perdu.

E.M. BOUNDS

CHAMBRE SECRÈTE ET SOLITAIRE

Avant tout le Seigneur exhorte ses disciples à se réserver un lieu secret où ils puissent se trouver en tête à tête avec Dieu, leur Père. Il n’est pas d’instituteur qui n’ait sa salle d’étude. Nous avons accepté Jésus comme notre seul Maître à l’école de la prière, et avons appris de lui, à Samarie, que le culte n’est plus limité ni par le temps, ni par le lieu, mais qu’il est un acte d’adoration tout spirituel. La vie de l’homme tout entière doit être un culte actif en esprit et en vérité. Il veut que chacun de ses disciples fasse choix d’un lieu déterminé où Dieu puisse se rencontrer journellement avec lui. Cette chambre secrète et solitaire, quelle qu’elle soit et où qu’elle soit, c’est la salle d’école de Jésus, Elle peut changer chaque jour si les circonstances l’exigent, mais il faut qu’elle existe avec ses heures de recueillement où le Maître prépare son disciple à la vraie adoration du Père. C’est là seulement, mais là certainement, que Jésus viendra nous enseigner à prier. Un maître doit toujours veiller à ce que sa salle d’étude soit gaie et attrayante, à ce que la lumière et l’air pur y pénètrent, de sorte que les élèves aient du plaisir à y venir et à y rester. Notre Maître cherche dès les premiers mots du sermon sur la montagne, à nous rendre cette chambre secrète aussi aimable que possible, car Il veut que nous trouvions notre bonheur à y venir, à y séjourner et même à nous y attarder.

Andrew MURRAY

ACCOMPLIR DAVANTAGE

Le croyant peut accomplir davantage en quatre heures après avoir passé une heure à prier qu’en cinq heures sans avoir prié.

Georges MULLER

FERMEZ LA PORTE SUR VOUS

Allez plutôt dans votre chambre et fermez la porte sur vous (Matthieu 6.6). Là, seul devant Dieu, dans le silence, le calme et la décence qui conviennent à la présence d’un Dieu trois fois saint (Ésaïe 6.1-5), rentrez en vous-mêmes, et vous ne tarderez pas à percevoir tout ce qui en vous fait obstacle à la vie abondante du Seigneur et empêche la plénitude de Christ d’envahir tout votre être. Alors les écluses de votre cœur, trop longtemps bloquées par des péchés non jugés (Proverbe 28.13) ou par un attachement immodéré aux choses permises (1Corinthiens 6.12), pourront s’ouvrir et des fleuves d’eau vive jailliront de votre sein ! (Jean 7.38)

Gaston RACINE

CHAQUE MATIN

Plonge-toi chaque matin dans un anéantissement toujours plus profond dans la tombe de Jésus, et chaque jour, la vie de Jésus sera manifestée en toi.

Andrew MURRAY

DISPOSITIONS DE NOTRE CŒUR

Le grand avantage de la prière réside dans le fait que, par cette attitude, le cœur de l’homme se place dans les dispositions les meilleures pour recevoir le Dispensateur de toute grâce et pour obtenir de lui de précieuses bénédictions.

Sadhou Sundar SINGH

LES RAYONS DE SA LUMIÈRE

Prier, c’est ne rien attendre que de Dieu ; tenir incessamment notre âme ouverte devant lui ; exposer au Père nos besoins, nos craintes, nos peines, nous mettre continuellement entre ses mains ; accepter d’avance tout ce qu’il lui plaira de dispenser ; gémir devant lui dans le sentiment de notre faiblesse ; nous placer sous les rayons de sa lumière, sous la rosée de ses grâces ; nous abriter sous sa miséricorde, nous réchauffer sur son cœur ; voilà la grâce des grâces ; aucun vent, aucun orage n’éteindront la lampe de celui qui prie. Les événements n’inquiètent pas Dieu. Ils n’ébranlent ni son trône, ni son cœur, mais accomplissent toujours ses desseins.

Marc TAPERNOUX

NOTRE PROVISION QUOTIDIENNE

Réalisons ce matin, que quelque soit l’état de notre cœur, quoi que nous ayons vécu ou que nous vivons, Dieu fait descendre chaque jour pour nous, la manne du ciel. N’attendons pas d’être en crise pour aller chercher notre provision quotidienne.

Jean-François GAMBÉE

DOCILE ET HUMBLE COMME LE CHRIST

Dans le culte du matin veillons à nous placer nous-mêmes en tant qu’étudiants à l’école de Christ, laissons la docilité, l’humilité laisser la marque distinctive de l’élève, et, si nous estimons que nous l’avons peu, écoutons la voix qui dit : « Prenez mon joug sur vous », et, pour tout ce que cela implique : « apprenez de moi, car je suis doux et humble de cœur. Et vous trouverez du repos pour vos âmes »

Andrew MURRAY

UN TEMPS À PART

Depuis les temps les plus reculés, les serviteurs de Dieu ont considéré les premières heures de la matinée comme favorables pour avoir un temps à part de culte personnel avec Dieu. Il est encore considéré par tous les chrétiens à la fois comme un devoir et un privilège de consacrer une partie du début de la journée à la recherche de cette communion avec Dieu.

Andrew MURRAY

UNE FERME RÉSOLUTION

Après avoir reçu Christ comme Sauveur, et demandé le baptême de l’Esprit Saint, nous savons que rien de ce que l’on peut faire ne peut apporter autant de bien, pour nous et pour les autres, que la ferme résolution de conserver ce temps matinal, de passer la première demi-heure de la journée seul avec Dieu.

M. MOTT

NOS PREMIÈRES PENSÉES

Dieu nous a accordé une place dans ses pensées avant même notre existence. Il pensait à nous « avant la fondation du monde » (Éphésiens 1.4). Avant notre chute il s’est préparé à nous relever. Dans le matin éternel, avant que le temps fût, Dieu pensait à nous . . . Si Dieu nous a accordé une place dans ses pensées avant la fondation du monde, il est fort digne de nos premières pensées journalières. Au matin, il y eut une couche de rosée (Exode 16.13). La rosée de bénédiction descend de bonne heure, c’est le moment le plus propice pour jouir de la présence de Dieu. Si tu veux rencontrer un ami, ne te lèveras-tu pas de bonne heure avant qu’il sorte ?

Thomas WATSON

L’HEURE DU MATIN : NON PAS UNE FIN MAIS UN MOYEN

L’heure du matin est la clé par laquelle la soumission à Christ et à l’Esprit Saint peut être sans cesse et intégralement maintenue. Pour réaliser cela, regardons d’abord ce qui devrait faire l’OBJET du culte personnel. L’heure du matin ne doit pas être considérée comme une fin en elle-même. Il ne suffit pas que cela nous donne un temps béni dans la prière et dans l’étude biblique, et ainsi nous apporte une certaine mesure de rafraîchissement et d’aide. Elle doit servir comme un moyen conduisant vers un but. Et ce but est de s’assurer la présence du Christ pour toute la journée.

Andrew MURRAY

PLUS DE PRIÈRE

Je ne veux mépriser aucun genre de travail,  mais si je devais revivre, j’emploierais moins de temps au travail et plus de temps à la prière.

Adolphe MONOD

5 Commentaires

  1. Moi, je me lève tôt le matin pour avoir une bonne journée en priant mon père céleste avant le lever du soleil et je passe une belle journée sur la protection de Papa YAHVÉ qui me protège. Il faut donner toujours la première place à notre Père céleste. Je me réveille tout les jours à 5 h 15 pour prier. C’est mon Petit rendez-vous matinale avec mon Père céleste que j’adore en Esprit et en vérité. Alléluia ! Alléluia ! Amen ! Amen ! DIEU bon et grand !

  2. Oui ! Jésus veille sur nous jour et nuit et il prend soin de toutes ses brebis. Il ne veut que notre bonheur et il attend que nous lui fassions signe. Il ne nous forcera pas à le suivre il est au dedans de chacun de nous, il vit en nous ! C’est merveilleux offrons lui toute notre vie. Demandons lui pardon pour toutes nos offenses et pardonnons à tous ceux qui nous ont offensés. Le Seigneur se nourrit de l’amour que nous avons les uns pour les autres. Ne jugeons pas notre prochain et nous ne serons point juger. Nous sommes tous pécheurs. Louons-le pour tout l’amour qu’il nous apporte. L’Esprit qui est en nous nous guide et nous incite à prier, à le louanger pour tout ce qu’il a fait pour nous, pour nous sauver du péché et nous ramener dans le droit chemin. Suivons-le et prions-le. Il nous apportera tout l’amour et l’espoir que nous avons besoin pour vivre avec lui pour l’éternité. Amen

  3. Un très grand merci, c’est grand et formidable, c’est édifiant et refondateur. Que Dieu vous bénisse pour ces écrits merveilleux.
    Jacques

  4. Certaines de ces citations sont profondes et vraies. En lisant ces citations, je me sens édifiée. Merci frère ou soeur d’avoir posté ces citations d’auteurs anglo saxons en francais!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires